Pourquoi Paris est-elle considérée comme l’une des villes les plus romantiques au monde ?

Norm Goldman, rédacteur en chef de Sketchandtravel et Bookpleasures, est ravi d’avoir comme invitée, experte mondiale de Paris, Thirza Vallois. Thirza est l’auteur des trois volumes de « Autour et sur Paris », et d’un autre excellent livre, « Paris romantique ».

Thirza vit à Paris depuis 40 ans et est titulaire de plusieurs diplômes de troisième cycle de la Sorbonne. Elle contribue à la télévision et à la radio et est apparue sur PBS, BBC, The Travel Channel, Discovery, CNN, The French Cultural Channel, entre autres. Elle écrit également pour The Financial Times, United Airlines’ Hemispheres, Condé Nast Traveler, entre autres.

Elle est l’auteur de Three Perfect Days in Paris, diffusé sous forme de film sur tous les vols internationaux de United Airlines et à la télévision dans le monde entier. L’article lui a valu le premier prix de la NATJA (Association nord-américaine des journalistes de voyage).

Thirza a également contribué à l’entrée à Paris de la dernière édition de l’Encyclopédie Encarta.

Thirza est également un expert de l’Aveyron dans le sud de la France. Au cours des dernières années, elle a consacré une grande partie de son temps à explorer et à étudier cette région de France. Elle achève actuellement un nouveau livre sur cette dernière région cachée de France, à paraître en 2006.

Thirza m’a également informé qu’elle avait beaucoup voyagé aux États-Unis, en particulier en Californie, sur laquelle elle a écrit quelques articles, et d’autres suivront.

Aujourd’hui, Thirza discutera avec nous pourquoi Paris est si romantique ?

Bonne journée Thirza et merci d’avoir accepté d’être interviewé par sketchandtravel.com et bookpleasures.com.

Norme:

Thirza, peux-tu nous parler de toi, comment tu as commencé en tant qu’auteur et écrivain de voyages, combien de livres de voyages avez-vous écrits, et pourquoi avez-vous choisi d’écrire sur Paris ?

Thirza :

Il y a longtemps, alors que j’étais encore enfant, et que voyager était encore le privilège de « quelques heureux et éclairés », j’ai eu la chance d’avoir une mère exceptionnelle qui croyait que la meilleure école était la vie elle-même et que la meilleure façon de embrasser la vie était en voyageant.

Mon exposition a donc commencé très jeune, tout comme mon amour pour l’écriture, à travers lequel je m’exprimais comme on le fait en peignant, en chantant, en jouant d’un instrument, en dansant… Je n’ai jamais eu l’intention de devenir écrivain, c’était juste une partie de moi. Et je n’ai jamais choisi d’écrire sur Paris. C’est juste arrivé, et pour deux raisons spécifiques en regardant en arrière avec le recul.

En tant que voyageur averti, cela m’a bouleversé de voir comment la plupart des visiteurs de Paris (et de n’importe quel autre endroit), le font dans le mauvais sens, en utilisant des guides de type annuaire qui leur font parcourir toutes les listes interminables de « musts » touristiques, plutôt que dirigez-les vers le lieu « réel », qui est la ville elle-même. Ce n’est qu’à travers une exploration approfondie et la compréhension d’un lieu que l’on peut tirer le meilleur parti de sa visite, et c’est de cela que parlent mes livres « Autour et A propos de Paris ».

Comme toutes les formes d’expression de soi, il y a toujours un élément de thérapie derrière la motivation, et j’avais certainement besoin de faire ma propre thérapie concernant Paris lorsque l’idée d’écrire sur Paris a commencé à germer dans mon esprit, dans les années 1980. . Paris a radicalement changé depuis, mais à l’époque c’était un endroit exaspérant, habité par des gens très difficiles, pour le moins, et mes sentiments pour lui étaient loin de la fausse carte postale « J’aime Paris au printemps » cultivée par Hollywood. C’était vraiment une passion d’amour et de haine, et j’avais besoin de comprendre mon propre cœur, ce qui ne pouvait arriver qu’en comprenant la ville.

C’est la combinaison de ce qui précède qui a donné naissance à ma série en 3 volumes, « Autour et A propos de Paris ». Quant à « Paris romantique », c’était en quelque sorte leur prolongement naturel. Une fois que j’ai fourni à mon lecteur toutes les choses charnues, il était temps de se détendre, de profiter et de se régaler, et qui le fait mieux que les amoureux ? C’était un livre écrit pour les amoureux du passé, du présent et du futur, pour qui Paris, plus que toute autre ville à laquelle je peux penser, a été conçue par les dieux. Cela répond également à votre autre question. J’ai écrit jusqu’à présent quatre livres sur Paris. J’ai effectivement écrit un cinquième livre sur Paris, destiné aux enfants, mais n’ai jamais poursuivi sa parution (à mon grand regret), m’étant lancé dans mon nouveau projet, mon livre sur l’Aveyron qui est aujourd’hui terminé aux deux tiers.